Home | actualite | Le marché algérien intéresse les Britanniques

Le marché algérien intéresse les Britanniques

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Le marché algérien intéresse les Britanniques

La potentialité caractérisant le mar- ché algérien, “incomparable avec d’autres pays”, est l’atout  majeur de ce marché et son principal attrait pour les investisseurs, a indiqué, hier, à Londres, Robert Carr, directeur de la firme internationale britannique”Tudor”. Tandis que dans la plupart des pays de la région (Maroc, Tunisie, Egypte) “les mar- chés ont atteint des seuils de satura- tion et sont difficilement rentables”, le marché algérien présente, quant à lui, les caractéristiques “d’un marché nouveau, parfois vierge dans certains secteurs, ou les possibilités de pro- gresser sont réellement énormes, pour ceux qui savent investir” , relève cet investisseur présent en Algérie depuis 2008. “En effet, le marché al- gérien est prometteur avec cet atout remarquable qu’est la marge de pro- gression”, a dit Robert Carr, qui dirige une entreprise spécialisée dans les produits de photographie, représen- tée dans de nombreux pays en Afrique, en Europe et au Moyen Orient.  “J’ai visité de nombreux pays dans la perspective d’élargir mon ré- seau avant d’opter pour l’Algérie en 2008”, a affirmé en substance cet homme d’affaires de longue expé- rience qui a créé une joint-venture avec une entreprise nationale basée à Constantine. “L’Algérie à un très bon potentiel, c’est aussi un marché développé (à) les marges de pro- gression que représente le marché algérien ont motivé mon choix”, a dit ce professionnel soulignant que cer- tains marchés de la région peuvent paraître “minuscules” comparés à l’Algérie, avec ses 35 millions d’habi- tants, son niveau de vie intéressant et sa croissance économique soutenue. “Les affaires marchent tellement bien en Algérie dans le secteur de la pho- tographie que la compagnie envisage déjà d’étoffer son réseau”, a fait sa- voir M. Carr.  “C’est la parfaite illus- tration d’un cas de win-win (gagnant-gagnant), l’entreprise aug- mente ses revenus grâce à la de- mande croissante enregistrée sur le marché algérien et d’un autre côté, l’entreprise algérienne partenaire, ouvre de larges possibilités d’emplois et de revenus avec l’extension du ré- seau”, a-t-il dit. A propos de la sécu- rité en Algérie, cet investisseur a affirmé que “ce n’est pas plus dange- reux que dans d’autres pays, le ni- veau de risque est normal. Regardez ce qui se passe autour de nous dans d’autres pays”, a-t-il soutenu. Parlant de la législation, M. Carr a mis en exergue la souplesse des mesures prises par le gouvernement algérien qui, sur le terrain, se traduisent par une simplicité absolue de procédure. “Il n’y a pas eu de contraintes ma-jeures dans la procédure d’installation qui s’est déroulée normalement”, a souligné ce businessman. A son avis, les Britanniques, qui avaient pris un certain retard sur le marché algérien, ont aujourd’hui changé leur percep- tion de l’Algérie. A ce propos, il a rap- pelé la forte délégation d’homme d’affaires britanniques qui sera du 23 au 26 janvier à Alger.  A la question de savoir si la langue ne fait pas obs- tacle aux affaires en Algérie, il a ré- pondu par la négative soulignant que les chinois, ne parlent ni l’arabe ni le français pourtant ils se débrouillent plutôt bien. “Au contraire, les britan- niques ont l’avantage de se situer à deux heures et demie de vol d’Alger”, a ajouté ce professionnel. M. Carr a fait savoir avoir lui-même participé à une mission commerciale organisée par la Middle East Association (MEA) en janvier 2010, mission qualifiée de “globalement positive”. “Ces missions sont importantes dans la mesure où elles permettent aux nouvelles entre- prises de mettre un pied en  Algérie et de découvrir ce marché ainsi que les “possibilités de partenariat”, a-t-il conclu.

Subscribe to comments feed Commentaires (0 posté)

total: | Affiché:

Postez votre commentaire

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote
  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Tagged as:

Pas de note pour cet article

Estimez cet article

1.00